Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

13 août 2006 7 13 /08 /août /2006 22:41

Pour certains auteurs « Préfailles » prendrait son origine dans « failli pré », pré de nulle valeur, devenu « pré failli » et par la suite « PREFAILLES », pour d’autres dans «Presseille», près de la source. Seille étant pris sans doute pour le seau nécessaire pour y recueillir cette eau.

Très tardivement, au XIXe siècle, géographes et administration orthographiaient : " PREFAIL ", avant de devenir Préfailles. D'ailleurs Mr. Chevas, dans son "Histoire de la Plaine" de 1842 non parue à ce jour, hésitera entre Préfail, Préfaill, Préfaille, et Préfailles.

Monsieur Touchard , dans son ouvrage sur Préfailles*, a attiré l’attention sur une probabilité tout autre et plus plausible.

Porfail et Préfail sont les noms les plus anciens relevés dans les archives départementales.

                       

                                       (extrait d'un aveu de 1598*)

Pour monsieur Touchard, les préfixes « Por » ou « Pré » indiquent une idée de proximité.
Quand à « fail », il prendrait son origine dans l’ancien nom latin du hêtre « Fagus ».

« Fagus », au fil des siècles, par altération, deviendra suivant les régions : faye, fau, fayard, faon, faou, favine, fouteau etc.

Pour cette explication « Faye » et « Fau » peuvent être retenus.


Dans les temps anciens, y eut-il un peuplement de hêtres sur notre côte ou quelques arbres isolés et remarquables de ce type dans notre environnement ?

D’après mes recherches, il s’avère qu’entre le Porteau et la Girardière (Ste.-Marie-sur-mer), un « Canton du faye » existe encore de nos jours,à proximité de la côte.

D’autre part, dès le XIe siècle, un prieuré situé en Arthon, vit le jour sous le nom de « Septem-Fagus », Fagos, Fagis suivant les actes anciens, plus connu sous le nom de « Prieuré de Sept Faux ».

De cette manière la présence du hêtre est donc bien attestée.

                                  « PREFAIL »…. « PREFAILLES »

* en 2° et 3° ligne : quabarinieres, cabariniere: bateaux retournées servant de maisons, logements pour les pêcheurs de morue? Merci de m'indiquer si vous avez déjà vu ce mot.
*"à la pointe du Pays de Retz...PREFAILLES" édition Etif.

Partager cet article

Repost 0

commentaires