Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 22:16
A défaut de tirer la galette des rois , il est toujours aisé de boire, à mondre frais, à la santé de la Duchesse de Retz.

"Nantes le 12 mars 1701,

Monitoire

De la part de Me. Julien CHEVALIER, Procureur fiscal du Duché de Rays au siège de Pornic, suivant la permission  lui octroyée par le Sr. BOUCHER, Alloué dudit Duché, le 19 février 1701.

Se complaignant à ceux et celles qui savent et ont connoissance que le lundi 31 janvier de la dite présente année, sur les trois heures de l'après midi, il serait arrivé une barique de vin rouge du cru de la rivière de Bourdeaux, à la coste de la Plaine  en un endroit appelé LA GRANDE GRAVAIGNE, proche un lieu appelé LA HUTTE. 

A ceux et celles qui savent et ont connaissance que le mesme jour sitôt la dite barrique estant à la coste, certains particuliers auraient percé la dite barrique et ouvert la bonde, lesquels burent du vin qui estait dedans.

A ceux et celles qui ont connaissance que le mesme soir sur les 5 à 6 heures, lesdits particuliersauraient roulé la dite barrique de vin de ladite GRANDE CRAVAIGNE en l'ANSE DU ROUZEAU proche l'endroit où elle était arrivée, afin de descendre plus facilement  pour boire et emporter le vin d'icelle barrique.

Item à ceux et celles qui savent et ont connaissance que le lundy la nuit venant au mardy, certains particuliers auraient mis la  dite barrique debout et l'auraient défoncée afin de boire et emporter le vin d'icelle plus facilement.

De plus à ceux et celles qui ont connaissance que les dits particuliers malefacteurs ne s'estant pas contentés de boire le dit vin, ils emportèrent le fond de la dite barrique qu'ils avaient malicieusement défoncée.

Et finalement à ceux et celles qui savent et ont connaissance que plusieurs particuliers auraient pris et emporté plusieurs bris denaufrages qu'ils auraient trouvé à la dite coste de la Plaine en plusieurs endroits, comme bordage, planche de sapin, auxquels il avait du fanin (?) qui y tenait, des mâts de barque et chaloupes, des vergues et autres ustensiles.

Concédé à Nantes... DECOUSSY Notaire"

Par cette recherche de "Malefacteurs", nous pouvons ainsi connaître l'ancien nom de la plage de l'Anse du sud :
"LA GRANDE CRAVAIGNE", quant à l'ANSE DE ROUZEAU ?

Ah! ces soi-disants naufrageurs, ils opèrent en plein jour...

Un petit plus pour l'histoire de La Plaine sur mer et de Préfailles

Partager cet article

Repost 0

commentaires

margareth 18/01/2010 17:21


Intéressante et assez drôle cette histoire. Ah ! Ces Préfaillais ! En ce moment l'un de mes frères fait des recherches généalogiques, dans une autre région, mais de temps en temps  il trouve
des détails truculents. Concernant Préfailles, dans les registres de recensements datant de la fin du 19e siècle et du début du 20e, j'ai retrouvé le nom de personnes que j'ai connues et
fréquentées dans mon enfance. Il est émouvant de garder ces traces de leurs vies qui, parfois, apportent un regard nouveau sur tel ou telle.