Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

7 septembre 2006 4 07 /09 /septembre /2006 22:51

Cette métairie, située près de l'usine de la "Biscuiterie Saint-Michel", a su conserver son activité jusqu'à nos jours. Nous la présentons aujourd'hui à travers un aveu du XVIe siècle et d'une expertise du cheptel datée de 1638. 

« Presant en notre court royale de Nantes A esté Anthoyne Jonnet sieur
des Morandières, demeurant en la paroisse de Sainct Nycollas de Nantes, lequel après sestre submis et tous ses biens a la Jurisdiction, seigneurie et obeissance de notre dicte court. A esté et est cognoissant et confessant et par ces presantes confesse estre homme et subject du Roy notre souverain seigneur et de luy tenir prochement et
noblement A foy homaige et a Rachapt quant le cas y advient soubz sa court et
jurisdiction de Nantes, Scavoir est Le Lieu maison et mestairye noble du Pé Avecque ses apartenances et depandances de ladicte mestairye Soint tant maisons
et grange de ladicte mestairye jardeins, ousches, prez, patureaux, terres labourables
et non labourables, landes et frostz, le tout se joignant ensemble contenant ensemble neuf vingtz bouexelles de terre mesure de rays Ledict lieu et terres size et situé en la paroisse de Sainct Pere en Rays entre terres dun cousté aux Landes de Rays appartenantes audict sieur Jonnet ung chemin entre deux qui conduist de Saint Pere en Rays a Sainct Michel et d?aultre costé les terres des mestairyes du Bignon audict Jonnet apartenant et dun bout devers la bourgade et bourgc de Sainct Pere en Rays terres en landes dudict Jonnet et daultre bout les terres de La Brichotiere Laquelle mestairye ledict Jonnet auroict acquise de noble homme Françoys Le Terier sieur de la Bodardiere cause ayant de noble homme Pierre Pitart sieur de la Pitardière héritier de feu noble homme Louys Corbeau et Damoyselle Marie du Verger Sur et a cause de quoy il dict ne debvoir aultres charges rentes ny debvoirs que lesdictes foy homaige et rachapt seullement Lequel presant aveu et declaration ledict Jonnet baille et presanta udict Sieur Roy pour vroy et absollu sauf a y interpreter augmenter ou diminuer pae cy apres si estre doict et ainsy quil voyra lavoir affaire et pour ycelluy presanter en sa chambre des comptes en Bretaigne et par tout ou requis sera. A ledict Jonnet instituer et institue a ses procureurs generaux et speciaux et chacun O (avec) pouvoir envyron ce pertinant et requis et sans demander acte et pour ce que ledict Jonnet la voullu stipulle et accepté promis et juré par son serment et sur lobligation de tous ses biens meubles et immeubles presants et futurs faire et tenir y a esté de son consentement et a sa requeste par nous Avecq le jugement et condempnation de nostredicte court Jugé et condempné, tesmoing le seel estably aux actes de nostredicte court. Ce fut faict et consenty a La Fosse de Nantes en la mayson et demeurance de Me Jacques De La Lande notaire royal Le Troysiesme jour de novembre l an mil cinq cens soyxente dixneuf. Consta en interligne et non labourable approuvé

Houery                                 A Jonnet                                De La Lande
notaire royal                                                                      notaire royal »

                                "Fragment de l'acte ci-dessus transcrit."

PROCES-VERBAL D'ESTIMATION de 1638

« Du samedi vingt septiesme jour de novembre mil six cent trente et huict.

A esté a la requeste et en presence de honnorable homme René Brangée, honorable homme Jacob Jounet, faisant pour honorable homme Guillaume Jonas. ?. sieur des Morandières a présent fermier du lieu et metairie du Pé sous ledit Brangée et de Me Vincent Dallan cy devant fermier dudit lieu du Pé pour ledit Brangé, procedé au prisée des bestiaux estant a present en ladite metairie du Pé par François?. et Yves ? (experts) convenues des parties sur ce present qui ont promis de foy y porter fidellemant et y a esté procedé comme ensuilt devant moi Jan Reliquet notaire des Juridictions de la Guerche en Rais aussi convenu par lesdites parties, sur la representation faite par ledit Dallan desdits bestiaux.

Et premier

Deux grands beufs de trait en poil fromentin prisés ensemble quatre vingt treize livres ts ... 93 £

Un petit beuf de trait en poil fromentin prisé vingt six livres tournois ... 26 £

Un thoreau en poil rougeastre aagé de deux ans ?
prisé dix huit livres ts cy... 18 £

Item un autre thoreau plus petit en mesme poil et de mesme aage prisé quinze livres ts cy ... 15 £

Une vache mère en poil rougeastre apellée Vremaille prisée vingt trois livres ts cy... 23 £

Item une grande genisse en poil blanchastre apellée Fromentine ayant une marque blanche dans le front prisée vingt deux livres ts cy... 22 £

Item une vache mère en poil rougeastre apellée Chastaigne prisée vingt livres cy... 20 £

Item une autre vache mère aussi en poil rougeastre apellée Rougette avec son veau femelle de l'an présent en mesme poil prisés ensemble dix neuf livres ts et pour ce... 19 £

Item une autre vache mère en poil blanchastre apellée Fromentine prisée dix huit livres ts et pour ce... 18 £

Plus une autre vache mère en poil blanchastre apellée Blanchette prisée aussi dix huit livres tz pour ce... 18 £

Item une petite vieille vache mère en poil blanchastre apellée Fromentine prisée dix livres tz et pour ce... 10 £

Item une petite genisse en poil rougeastre aagée de deux ans environ a trois, prisée douze livres tz cy...12 £

Item une autre petite genisse plus petite en poil brun de mesme aage, prisée dix livres tz cy... 10 £

Quarente sept brebis tant masles que femelles, prisées pièce vingt huit sols tz qui est en tout la somme de soixante cinq livres seize sols tz cy... 65 £ 16 s

Vingt et un aigneau masles et femelles prisée pièce
vingt sols tz qui est en tout la somme de vingt une livres tz et pour ce... 21 £

Le mulon de foin estant a present entassé audit lieu du Pé a esté estimé sept charetées,

Le mulon de paille de froment et d'avoine estant aussi entassé audit lieu du Pé a esté estimé a quatre charettées et demie.

Le mulon de paille de seigle estant aussi entassé audit lieu du Pé a esté estimé a une charetée et demie

Et attendu que ledit Dallan devoit neuf charettées de foin et deux charettées de paille, les experts ont esté d'avis que le surplus de ladite paille fust compencé avec les deux charettées de foin restantes

Tous lesquels bestiaux cy dessus prisés montent sauf erreur de git et calcul la somme de trois cens quatre vingts dix livres seize sols ts.

Fait et arresté audit lieu du Pé parroesse de St Pere en Rais, et ont lesdites parties refusées de signeé, et pour lesdits experts ont dit ne savoir signer. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires