Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

31 juillet 2006 1 31 /07 /juillet /2006 14:07
GOURMALON AU XVIIe SIECLE

Qui se souviendra , les années passant, que les communes de Pornic, Sainte-Marie-sur-Mer et du Clion eurent leur identité propre ?

Qui se rappelle que la Maison noble de Monplaisir, emplacement de notre hôpital actuel était sur le fief de la Muce en Sainte-Marie, mais néanmoins en la ville de Pornic, que le manoir de la Touche s’appellait La Touche-Gerbaud, que le Moulin de la Muce fit l’objet d’un retrait féodal, que Gourmalon dépendait de la châtellenie de Prigny et non de celle de Pornic ?

Pour que mémoire demeure :

Chastellenie de Prigny, annexée à Bourgneuf.

« AFFEAGEMENT DU TENNEMENT DE GOURMALON AU CLION, 66 JOURNAUX POUR 11 LIVRES AU TERME DE NOEL OUTRE LE RACHAT. »

« Expédition en parchemin d’un contrat passé devant les notaires du duché de Retz, résident en la ville de Machecoul au rapport Danry notaire, l’un d’iceux, le 31 aoust 1676, par lequel Très Haute et Très Puissante dame Madame Catherine de Gondy, Duchesse de Retz veuve de Très Haut et Très Puissant seigneur Monseigneur Pierre de Gondy vivant duc de Retz, Pair de France, arrente et afféage, à Maitre Claude Pouvreau, Sieur des Grandes vignes, avocat en la cour et honorable homme Pierre Fourneau, marchand, demeurants, scavoir Le dit Pouvreau en la ville de Bourgneuf et le dit Fourneau en sa maison de la Biotelais en la paroisse du Clion, faisant scavoir ledit Pouvreau pour demoiselle Elizabet Gallot et ledit Fourneau pour honorable femme Jacquette Lassour leurs femmes auxquelles ils promettent faire ratiffier et avoir agréable ces présentes dans quinzaine à peine de tous dépens, dommages et intérests et icelles néanmoins tenantes, UN GRAND CANTON de terre vuague et inculte apartenant et dépendant de son domaine dans la seigneurie de Prigny, membre du duché de Retz apelé GOURMALON en la paroisse du Clion, dans lequel canton de terre y a une Garenne à Lapins. Le dit canton contenant soixante six journaux* ou environ compris la dite Garenne, tenant iceluy canton de terre d’un coté vers midy aux terres d’un autre canton apelé Le Dos de l’Asne, du coté du septentrion l’entrée et havre de Pornic à commencer dudit Dos à l’Asne, d’un bout les terres de la Birochère et d’autre bout les terres qui appartiennent aux héritiers du Sieur Paré, Cet afféagement fait à la charge de tenir ledit canton afféagé de la dite seigneurie de Prigny, Noblement à foy, hommage et rachat le cas y advenant par le décès de Pierre Fourneau que les dits susnommés ont dès à présent nommer pour hommager, par le décès duquel le rachat sera deu et outre payer annuellement par chacun an au terme de Noël par chaque journal de la dite seigneurie de Prigny, trois sols quatre deniers qui est pour les dits soixante-six journaux onze livres tournois et de payer la dixme à la manière accoutuméz et ont les dits Pouvreau et Fourneau pouront Ruiner la Garenne et la Déserter de Lapins quand bon leur semblera, passé le dixième d’octobre prochain, et d’autant qu’il y a de Grand Chemins qui conduisent par dedans les terres du dit canton au havre de Pornic et Sables d’iceluy et mesme de petits chemins de servitude pour aller aux terres qui débornent le dit canton de Gourmalon. Les preneurs laisseront les dits chemins libres aux endroits où ils sont ou de plus commodes, si faire se peut, tant pour le public que pour leur service particulier. »

Que d’histoires encore à découvrir….

NOTE :
66 journeaux environ : 32 hectares

Source : ADLA

Partager cet article

Repost 0

commentaires